Archives de Catégorie: Uncategorized

mes recettes de « grand mère »

Par défaut

Image

Coucou à tous, si vous me suivez via facebook, vous devez savoir que la Pepette a été malade tous l’hiver… Et l’hiver a été long. Sous antibiotique de novembre à avril autant vous dire que cela n’avait plus aucun effet et que de rhume, elle est passé à bronchite puis asthme pour finir en pneumopathie… Sans solution apporter par les médecins autre que lavage de nez et antibiotique, nous ne savions plus à quel sein, pardon quel saint nous vouer. Puis un jours nous avons consulter, en urgence comme d’habitude, une médecin qui nous a fort surprise.

Après un bref examen, et surtout une lecture attentive de son carnet de santé, elle ne nous dit qu’un seul mot: STOP. Etant donné que ce n’est pas bactériens et qu’il n’y a pas de raison que cela le devienne, elle n’aura pas d’antibiotique. Etant donné que les sirop pour la toux sont interdit au moins de 24 mois, elle n’en aura pas non plus. Elle nous conseil donc quelques remèdes de « grands mères » qui amélioreront son état en moins de 24h!! J’ai donc décider de mettre ici les astuces que l’on m’a donné.

Remède contre la toux:

Prendre un radis noir et le coupé en deux, le creuser et y mettre un morceaux de sucre et un peu d’eau. Attendre que le sucre fonde et que le « sirop » creuse encore le radis noir. Faire boire ce sirop antitussif fait maison!

Encore plus efficace, le baume anti toux. Demander à votre boucher (ou supermarché) de la graisse de mouton. La faire fondre dans une casserole et la tamiser pour enlever les résidus de viande et de cartilage. Puis transvaser dans un bocal en verre (pas en plastique, c’est la bêtise que j’ai fait et ca a fondu et couler partout partout!!!). Ajouter 5 gouttes d’huile essentiel d’eucalyptus pour environ 200g de baume. Laisser refroidir et appliquer généreusement sur le torse et le dos, garder au chaud avec une feuille de journal par exemple). Ca sent un peu le barbecue mais c’est radical.

Sirop contre le mal de gorge

Cela n’empêche pas de tousser mais cela soulage vraiment la douleur.

Faire infuser du thym dans de l’eau très chaude, ajouter un jus de citron et du sucre (pour les adultes du miel est plus efficace). Attendre que cela refroidisse un peu et faire boire.

Pour déboucher le nez

Attention, pour cette astuce je tiens à préciser qu’elle ne convient pas au enfant!!!

Prendre du jus de citron et le couper volume à volume avec de l’eau de mer ou au pire du sérum physiologique. Se mettre le produit dans les narines, attention c’est relativement douloureux d’où le fait que ce ne soit pas recommander au enfant. Et je l’ai tester moi même.

Liniment oleocalcaire pour le change de bébé

Alors la c’est vraiment le plus simple: 50% d’eau de chaux (à acheter en pharmacie) et 50% d’huile d’olive extra vierge (première pression à froid), voir un peu d’huile d’amande douce en complément, mais il faut toujours garder la proportion 50% huile 50% eau de chaux.

Mettre le toux au mixer et attendre que l’émulsion blanchisse et épaississe.

Vous pouvez l’utiliser aussi bien pour nettoyer les fesses de bébé que pour se démaquiller, cela marche aussi super sur les dartes et certains excema!

 

L’huile essentiel de tea three

Pour ma part j’utilise le tea three pour son pouvoir antiseptique, que se soit pour faire mon produit menager pour nettoyer le frigo, desinfecter avec quelques gouttes sur un coton un petit bobo etc…

Mais surtout contre mon acné et celle de mon homme, à nous deux on a fait flancher plus d’un dermato qui ne pouvait plus rien pour nous à part un traitement au effet secondaire plus qu’abominable. Et pourtant la solution était simple: 3 gouttes d’huile essentiel de tea three dilué dans de l’huile d’amande douce, appliquer sur le visage (ou autre!) une fois par jours en évitant les zones sensibles (contours des yeux, bouche…). Chez moi l’effet a été visible en 2 jours et chez mon homme, en 1semaine.

Et dire qu’il y a encore des centaines de recettes que je ne connait pas encore et qui doivent être archi efficace!! Si jamais vous en connaissez certaine qui ont fait leurs preuves n’hésitez surtout pas à m’en faire part!! on m’a par exemple parler de cartilage de limace blanche contre le mal de dent mais c’est assez dur à trouver je n’ai donc pas encore tester!

 

Publicités

portrait: lettre à celle que j’était à 16ans

Par défaut

J’ai lu aujourd’hui un billet très intéressant sur le blog de « des lego dans mes louboutins (http://deslegosdansmeslouboutin.eklablog.com/), il s’agissait d’écrire à celui ou celle que nous étions à l’age de 16ans, le principe me plait alors je vais me prendre au jeu, au passage vous en apprendrez un peu plus sur moi.

2602_1113769209554_4374287_n

Salut Lolo,

j’espère que tu vas bien et que tes exploits de l’été ne te montent pas à la tête. Tu vois cette confiance en toi que tu as depuis ton anniversaire et cette magnifique soirée avec tes amis, ne la perd pas, ne la perd jamais.

Qui suis je? Je suis celle qui a perdu cette confiance pendant pas mal de temps et qui approche maintenant de la trentaine, que de temps de gâcher…

L’année qui viens de s’écouler pour toi a été la plus belle et certainement la plus marquante de ta scolarité. Je sais, ce que tu retiens la, maintenant, c’est ton coeur brisé, mais laisse le partir. Ma puce, quoi qu’il arrive, vous ne vous échangerez plus un mots durant les 12 années à venir, alors à quoi bon se rendre malade et pour lui. Il sera heureux, et toi aussi, alors laisse. Mais n’oublie jamais, car ce chagrin est ce qui a guider tes choix pendant des années et c’est une bonne chose.

Garde bien les amis que tu as rencontré cette année, chouchoute les, aime les et supporte les, eux ne te lâcheront jamais, ils sont encore la d’ailleurs. Grâce a eux, tu es en vie, tu as rencontré ton bigouden en chef, et la petite fille dont tu as toujours rêvé dors tranquillement dans son lit. N’oublie pas, quoi qu’il arrive, ne refuse jamais une invitation de ton pote de St quay, son anniversaire est décisif dans ta vie. Et en septembre tu rencontreras un ami tellement fidèle que c’est lui qui te conduiras à la maternité. En ce qui concerne ta best, réconcilier vous, et vite, vous aurez besoin l’une de l’autre, elle sera toujours la, elle aussi. Sans oublier celle que tu ne rencontreras que dans un an, et mine de rien vous vous suivrez longtemps et elle te sera de bon conseil pour ta vie, pour ta fille, ton allaitement et le portage, comme quoi le lycée peut regorger de merveille.

La vie est courte et malheureusement tu vas l’apprendre trop vite. Un ami partira trop vite et tu en souffrira beaucoup car tu le connais depuis toujours.

Mais il y a une mort qu’il faut absolument que tu évites, rappel toi de ce prénom : Benjamin. Et sauve le, je t’en supplie, sauve le. Qu’il t’appelle à midi, ou à 3h du matin, réponds, va le chercher, ne le lâche pas, jamais ou c’est lui qui lâchera la vie. Si tu ne le fait pas, tu t’en voudras toute ta vie comme je m’en veux. Et ma fille, notre fille ma Lolo, ne connaitras jamais son parrain.

Garde en mémoire tout ce dont tu es capable et reste fidèle à tes valeurs, même si ce ne sont pas celle de la majorité. Eclate toi, amuse toi, mais ne confie jamais ta carte bancaire, sinon cela nous couteras presque 800euros qu’on aura dans l’os. Ta vie est belle je te le promet, belle comme une arrivée au monde de 2kg9 pour 47cm de tendresse.

Je t’embrasse ma poulette et à bientot

signé: le vieille toi

Prortait chinois de chez Mama’nonyme

Par défaut

A la fin de semaine une blogueuse que je suis régulièrement c’est à dire Mama’nonyme (http://mamanonyme.blogspot.fr/) a lancé un portrait chinois et comme le thème me correspond pas mal voila ma participation!! A mon tour j’attend vos lien pour voire vos réponses!

Si j’étais un conte de Disney, je serai:

La Belle et la bête, j’ai toujours adoré Belle et son comportement tellement rêveuse dans laquelle je me suis toujours reconnue.

Image

Si j’étais un personnage du Seigneurs des Anneaux:

Légolas, agile, intelligent et tellement sexy!!

Image

Si j’étais un couple de Prince/Princesse (tout contes confondus) , je serai:

Ariel et Eric, et oui la mer encore et toujours

Image


Si j’étais un personnage de la série Once upon a time, je serai :

Ruby, se serai le paradis de lui ressembler

Image

Si j’étais un membre de la famille Weasley (Harry Potter) , je serai:

Molly, mère poule, râleuse et attachante

Image


Si j’étais une créature fantastique, je serai:

Un phoenix également comme Mama’nonyme et voila mon phoenix perso en photo (pendant ma grossesse)

Image

Si j’étais une princesse de Contes de fées, je serai:

Gisele dans « il etait une fois »

Image

Si j’étais un des 7 nains, je serai:

Grincheux car c’est le surnom de mon homme

Image

 


Si j’étais un Conte (tous confondus) , je serai:

Simbad le marin

Image


Si j’étais l’une des Reliques de la mort, je serai: 
(Pour info les Reliques sont 3 objets: La baguette (magique) de Sureau est la plus puissante de toute, la pierre de résurrection « ressuscite » les morts, la cape d’invisibilité vous cache de tous regards. Choisissez l’objet qui vous intéresserait le plus!)

La pierre de résurrection, pensée tristounette à mon beau frère

Image

 

Allez, à ton tours envoi moi le lien de tes réponses!

 

 

Ma réponse au reportage M6: « la dictature des bébés »

Par défaut

Image

Cela fait quelques temps que je n’ai rien écrit faute de temps entre la reprise du boulot, la prépa au concours ifsi et ma vie de maman, mais la… Comment dire, c’est M6 qui m’a forcé!

En quelques minutes, le Bigouden en chef m’a vue passer par toutes les couleurs, me rapprochant de plus en plus de la télévision familiale. Remarque j’avais déjà sorti mes crocs en voyant le titre fort et accrocheur « La dictature des bébés ». Après Ayatollah, extrémiste et régressiste, nous voilà appelé kangourou, koala et, au summum, chimpanzés!!! Euh, j’ai rien contre les bananes mais faudrait peut être pas abuser! Sur ceux je répondrais à cette chère Mme Badinter, je vous em***e.

Parlons donc féminité voire féminisme vu que le problème serait, en parti, celui là. Les générations de femme qui nous ont précédés se sont battues pour l’égalité. Et même si il y a encore du boulot, avouons que cette égalité tant voulut, beaucoup l’ont! Et j’en fait parti! J’ai donc choisit de travailler, de ne pas être dépendante financièrement, de n’être l’esclave de personne. Mais j’ai aussi choisi d’être mère, et ce petit être est entièrement dépendant lui au contraire et il est de mon devoir de faire de mon mieux pour son bonheurs et son bien être. Toute les mères sont ainsi faite, maternante ou non!

Pourquoi porter un jugement sur mon manduca et non sur la Super-poussette-combi-cosy de la dame la devant à la caisse? Qu’on se rassure hein la Pepette sait très bien marché malgré le porte bébé, elle a commencer à 10mois, pas mal non pour un « bébé koala » porté contre sa maman?Qu’on me parle pas de retard de motricité!

Une grande question poser dans ce reportage, ou la réponse induite par les journalistes est plus que transparente, et l’intimité dans tout ça? La féminité? Le couple? Qu’on se rassure, si les maternantes ont en générale plusieurs enfants c’est que l’intimité fonctionne. Ne pratiquant pas le cododo pas de souci, mais qu’en est il de la féminité, ne suis je qu »une mère? Si on en crois M6 je dirais que oui! Et pourtant… Je suis toujours une femme, et pas une femme dépressive qui utilise son bébé comme médicament comme le dit M6! Non, je suis une femme épanoui, et pourtant, moi qui n’est jamais été à l’aise dans mon corps, la maternité m’a réconcilié avec mon physique, je me sent plus femme que je ne l’ai jamais été, plus sexy et beaucoup plus désirable! La seule différence, c’est que mes jupes se sont rallongées de quelques centimètres, mais d’après mes amies, j’aurais dût les rallongé depuis une bonne 10aines d’années, il parait que c’était un peu provoque!

Au niveau allaitement, apparemment M6 n’est pas au courant que l’OMS recommande 2ans voire plus (dont 6mois exclusifs), d’après eux, à 1ans la petite n’a plus besoin du lait de sa mère. C’est connu après un an, on ne boit plus de lait, il vaut mieux payer Neslé, au moins on évite les critiques de la société de consommation.

Et je ne parle même pas des couches lavables! Mr Pampers va faire une dépression! M6 nous parle des « lessives supplémentaires », ils n’ont pas l’air d’être au courant d’une grande invention: la machine à laver! Faudrait qu’il essaient je vous jure, c’est Ré-vo-lu-tion-aire!!! Sans déconner, ça prend combien de temps de lancer une machine? Moins de temps que d’aller acheter un paquet de couche c’est sur!

Je voudrais juste revenir sur une phrase hallucinante du reportage qui nous dit que les « adeptes du maternage » « ne sorte pas se promener sans les enfants »… Naaaaaaan! Sans déconner! Ils les enferment pas dans un placard avant de partir? Enfin je veux dire, moi je materne donc en effet chez moi quand on sort on emmène la belette, mais les « non-maternant » aussi non??

Pour conclure, il ne faut pas confondre, maternage et enfant roi, la Pepette est maternée, portée, écoutée et évolue à son propre rythme et je me fou des « à son âge…. ». Mais il y a des règle à respecter et cela se passe à merveille. Encore une fois le montage des journaliste à fait un parfait travail pour nous faire, encore une fois, passé pour des mères presque égoïste, qui éloignent le père et ne peuvent confié leurs enfants à garder sous peine de crise, je vous rassure il n’en est rien!

Allez bonne soirée sur M6 bien sur! Et croise les doigts, mon concours c’est dans 3 jours!!

A ce qu’il parait ma fille est un diable

Par défaut

 

Image

Alors… Comment dire clairement à tout ceux qui pense cela… Je vous ZUT du plus profond de mon petit coeur qui pleurs en regardant Bambi..

Clairement, l’opinion des nullipares qui jugent l’éducation que je donne à ma fille, officiellement je m’en tamponne le coquillard, officieusement ça me casse les nouilles. Et même quand cela ne concerne pas des nullipares d’ailleurs.

 

« Ah! Tu monte la voire mais elle viens de se réveiller. Laisse la pleurer ou tu t’en sortiras jamais »

Quand elle ne sieste que 3/4h ou qu’elle se réveille 1h après le coucher du soir, pourquoi je la laisserais pleurer et paniquer pendant 1h, alors que je peux juste monter lui tenir la main et lui expliquer que je suis la mais que maintenant il est temps de dormir. Et la, la grande majorité du temps, elle se rendors. Alors pourquoi je la laisserais hurler, sans compter les effets biologiques sur son petit corps (cortisol, tension, augmentation de température…),juste l’effet sur mon bigouden et moi: elle pleurs, je me crispe (car je souffre physiquement de ses cris!) donc je n’écoute rien, rien d’autre que ses pleurs, par conséquent la tension ambiante augmente… Alors que, si je monte lui parler et la câliner 5 minutes, tout le monde est serein!!

Et pour vous montrer à quel point elle est atroce au coucher, sachez juste, qu’elle a fait ses nuits (12h!) à 3 mois, et que sauf problèmes de quenottes (putes de dents!) le coucher se fait à 95% sans pleurs ni chouinage! Un vrai diable non?

« Dès que tu t’en vas, elle pleurs, franchement s’est pas sain votre relation fusionnel »

J’ai envie de te dire, t’as raison quand elle s’approche je devrais lui botter les fesses comme ça intel ou untel pourra s’en occuper sans moi… C’est qui l’égoïste là?? Personnellement, le sentiment de séparation je connais, le bigouden étant marin, les journées et les nuits seule, je connais, et bah ça va vous paraitre bizarre mais quand il part pour une semaine, et bah moi aussi je pleurs et je me cramponne sans arriver à me résonner. La solitude loin de ceux qu’on aime c’est simple pour personne, ni pour les adultes (qui pourtant peuvent relativiser) alors la Pepette, je comprend qu’elle ne veuille pas que je m’éloigne, qu’est ce qu’elle en sait elle que je vais revenir? Et puis je vais revenir quand? Je suis persuader que 24h sans moi c’est comme moi avec une semaine sans son père…

« Oh la la ma pauvre, tu as fait tout ton ménage avec la Pepette dans le dos, tu doit avoir mal, tu vois que tu deviens son esclave.. »

Petit rappel pour les deux au fond de la classe qui ont pas suivis: avec un porte bébé physiologique adapté, le PORTAGE NE FAIT PAS MAL! Et moi j’ai un super manduca! Et vous avez déjà essayé de passez la serpillère avec une Pepette qui piétine le sol mouillé? hop un grand écart de bébé! et en plus ça laisse des traces, dans le dos au moins je suis tranquille et en plus elle me fait des papouilles dans le cou, elle est pas belle la vie?

Et puis on va remettre les choses dans leur contexte, il y a actuellement 4 putes de pré molaires en train de transformer ses gencives en viande haché, le dolodent et doliprane, ça calme mais c’est pas le miracle, alors elle est ronchon, et je la comprend… Moi quand je suis malade, une main poser sur la tête ou juste un calinou me soulage beaucoup mieux qu’un cachet, et je suppose que c’est pareil pour elle. Et le portage, c’est le moyen pour moi d’effectuer mes corvées tout en la rassurant et en la câlinant. Lui refuser ça, c’est comme quand nous, adultes, on est franchement pas bien, qu’on dit « j’ai mal » et que nos hommes nous répondent: « et qu’est ce que je peux y faire? » Énervant non?

Alors non , je ne suis pas son esclave, je suis sa mère. J’ai choisi d’être sa mère, j’ai donc choisi de mettre de côté ma tranquillité, de me lever la nuit comme j’aimerais qu’on se lève pour moi. Et a ceux qui « se plaignent » qu’elle ne se pause jamais, qu’elle touche à tout, qu’elle n’aime pas qu’on lui dise « va jouer je regarde la télé », juste un petit rappel: il s’agit d’un bébé pas d’une plante verte. Tant qu’on l’occupe, que se soit promenade, jeux, musique, elle ne chouine pas.

Alors un diable? Vraiment?

 

 

 

Mon bébé est une grande fille

Par défaut

Image

Tout est dans le titre… Mon bébé est une grande fille, pourtant, elle n’a que 14 mois à peine.

Depuis peu, elle dors dans un lit de grande. Nous n’avions pas trop le choix étant donné qu’elle escaladait son lit de bébé au risque de se fracasser le crâne au sol… Voilà donc Mlle Pepette dans un lit d’enfant, avec barrière sur le coté pour éviter les chutes nocturnes! Dorénavant, elle grimpe et descend seule par le pied de lit et toc tranquillement à la porte de sa chambre pour en sortir, plus de pleurs, moins de risque, c’est une grande fille.

Elle commence à causer aussi, oh pas grand chose bien sur, mais quand même, moi ça me chamboule mon petit cœur quand je l’entend dire « maman » « oui » « non »… Et puis elle « fait de la drague » Mlle Pepette, à papa, à papy, aux tontons… Un joli regard charmeur, le nez retroussé et hop le tour et joué, elle en fait ceux qu’elle veux de ses messieurs… Ca promet.

Même le pot ça commence à l’intéresser! Mais je suis pas presser, d’un côté  je suis égoïste, je voudrais la garder bébé, rien que pour moi, et de l’autre je suis tellement fière qu’elle grandisse aussi vite et aussi bien. je suis fière de voire son regard plein de fierté quand elle met des cuillères dans les tasses, oui juste ça mais elle est contente d’y arriver!

C’est un sentiment vraiment mitigé, je regarde avec nostalgie les pyjamas en taille 0, les petits lits et tours de lits, et pourtant je m’extasie de la voire danser, chanter, câliner…

Bref, mon bébé est une grande fille… Pire c’est Pepette Kitty…

Alors ces lingettes, dangeureuses ou non?

Par défaut

Image

 

Phénoxyéthanol. Mais qu’est ce que c’est que cette bestiole ?? Vous en avez certainement entendu parler récemment quand nos chers média français ont eu vent d’une vague histoire de lingette pour bébé qui serait toxique pour nos petits bambins.

Cette molécule est très utilisée dans l’industrie des cosmétiques et des produits sanitaires. En effet, il s’agit d’un biocide très efficace sur un certain type de bactérie (Gram négatif pour les connaisseurs), à plus forte concentration l’effet est tout aussi acceptable sur les autres types de germes.

Le phénoxyéthanol est couramment utilisé comme conservateur dans l’industrie pharmaceutique (vaccins, médicament administrés par voie cutané ou rectale), ainsi que dans les produits ménager, les cosmétiques. Il agit également comme anesthésique pour les poissons.

 

Une étude des toxicités a donc été demandé par l’agence national des médicaments et produits sanitaires. Il convient, en autre de tenir compte de l’exposition humaine journalière, en considérant que tout les produits cosmétiques utilisés au court d’une journée contiennent un taux de phénoxyéthanol proche de 1% ( recommandation du SCCS, 2006).

 

Au niveau cutané, le produit a montré un taux d’absorption in vitro proche de 60%. Concernant les produits rincés tel que les gels douches, le taux d’absorption est de 40%. Quatre volontaires ont été exposés à une crème contenant 1,2% de phénoxyéthanol et les résultats d’absorption varient entre 8,5% et 48% en fonction des individus.

 

La majorité des études sur le phénoxyéthanol ont été réalisé sur le rat et le lapins :

 

Au niveau cutané, le phénoxyéthanol montre une toxicité relativement importante chez le lapins, il s’agit d’un érythème persistant jusqu’à 3 jours après application d’un patch contenant 2ml/kg de phénoxyéthanol.

Toujours chez le lapin, le produit montre une forte toxicité au niveau oculaire, avec une opacité de la cornée, une uvéite, une rougeur de la conjonctivite avec des cloques sous la paupières que le produit soit rincé ou non avec 0,1ml de produit pur.

 

La toxicité du produit par voie orale montre, chez le rat, une perte de poids malgré un appétit constant.

Plus en détails, en cas d’exposition répétée au phénoxyéthanol, il se produit une hémolyse (destruction des globules rouges) avec anémie régénérative. L’espèce la plus touché étant à ce jours, le lapin. Chez ce dernier, on observe, en plus de l’anémie hémolytique, la présence d’hémoglobine dans les urines, une atteinte des reins et de la rate ayant pour finalité la mort des lapins. Il y a donc une hémotoxicité prouvé du produit chez certaine espèces.

 

Il existe peu de donnée de toxicité chez l’Homme car peu d’études ont été réalisées :

 

Un patch teste a été fait sur 138 patients avec une solution de phénoxyéthanol à 10% et aucune réaction allergique n’a été observé. Ainsi la majorité des cas d’irritations rapporté suite à l’utilisation régulière de cosmétique doivent s’expliquer par le fort pouvoir irritant des solvants utilisés dans ces produits.

 

Concernant la toxicité neurologique, il existe deux publications médicales :

 

La première concerne le cas d’étudiant en médecine, qui, travaillant avec des organes conservés dans une solution à 1% de phénoxyéthanol ont présenté des signes tels que maux de tête et vertige (Froelich et al. 1984).

La seconde décrit les effets du phénoxyéthanol sur des employé de piscicultures qui utilise, de façon régulière, ce produits pour anesthésier les poissons. De cette exposition résulte des maux de tête, des difficultés de prononciations, ainsi qu’un état euphorique proche de l’ébriété. Près de 2 ans après la fin de l’exposition, certain signes persistent tel que : irritabilité, trouble de la mémoire et de la concentration. A ce niveau, les effets immédiat et retardé du phénoxyéthanol sont comparable à ceux des autres solvants organiques.

Cependant, cette dernière étude ne prend pas en compte les potentiels prises de drogues ou d’alcool, il n’est donc pas possible d’établir formellement le liens entre neurotoxicité et phénoxyéthanol. (MuBhoff et al. 1999).

 

 

En conclusion, malgré différent niveau de toxicité sur les différentes espèces animale et en s’appuyant sur l’étude commander par l’Agence National de Sécurité des Médicament et produits sanitaire, il n’est pas possible d’affirmer que le phénoxyéthanol est nocif, à la concentration de 1% pour l’Homme. Cependant, le principe de précaution devant s’appliquer, l’agence demande que, pour les produits à usage des enfants de moins de 3 ans, la concentration maximal autorisé passe de 1% à 0,4%. Il est également demandé de retirer cette molécule des produits pour les soins du siège tel que les lingettes pour bébé.

J’espère que le contenu de ce billet n’aura pas été trop indigeste. Et vous ? Q’utilisez vous pour les soins des fesses de vos loulous ?