portrait: lettre à celle que j’était à 16ans

Par défaut

J’ai lu aujourd’hui un billet très intéressant sur le blog de « des lego dans mes louboutins (http://deslegosdansmeslouboutin.eklablog.com/), il s’agissait d’écrire à celui ou celle que nous étions à l’age de 16ans, le principe me plait alors je vais me prendre au jeu, au passage vous en apprendrez un peu plus sur moi.

2602_1113769209554_4374287_n

Salut Lolo,

j’espère que tu vas bien et que tes exploits de l’été ne te montent pas à la tête. Tu vois cette confiance en toi que tu as depuis ton anniversaire et cette magnifique soirée avec tes amis, ne la perd pas, ne la perd jamais.

Qui suis je? Je suis celle qui a perdu cette confiance pendant pas mal de temps et qui approche maintenant de la trentaine, que de temps de gâcher…

L’année qui viens de s’écouler pour toi a été la plus belle et certainement la plus marquante de ta scolarité. Je sais, ce que tu retiens la, maintenant, c’est ton coeur brisé, mais laisse le partir. Ma puce, quoi qu’il arrive, vous ne vous échangerez plus un mots durant les 12 années à venir, alors à quoi bon se rendre malade et pour lui. Il sera heureux, et toi aussi, alors laisse. Mais n’oublie jamais, car ce chagrin est ce qui a guider tes choix pendant des années et c’est une bonne chose.

Garde bien les amis que tu as rencontré cette année, chouchoute les, aime les et supporte les, eux ne te lâcheront jamais, ils sont encore la d’ailleurs. Grâce a eux, tu es en vie, tu as rencontré ton bigouden en chef, et la petite fille dont tu as toujours rêvé dors tranquillement dans son lit. N’oublie pas, quoi qu’il arrive, ne refuse jamais une invitation de ton pote de St quay, son anniversaire est décisif dans ta vie. Et en septembre tu rencontreras un ami tellement fidèle que c’est lui qui te conduiras à la maternité. En ce qui concerne ta best, réconcilier vous, et vite, vous aurez besoin l’une de l’autre, elle sera toujours la, elle aussi. Sans oublier celle que tu ne rencontreras que dans un an, et mine de rien vous vous suivrez longtemps et elle te sera de bon conseil pour ta vie, pour ta fille, ton allaitement et le portage, comme quoi le lycée peut regorger de merveille.

La vie est courte et malheureusement tu vas l’apprendre trop vite. Un ami partira trop vite et tu en souffrira beaucoup car tu le connais depuis toujours.

Mais il y a une mort qu’il faut absolument que tu évites, rappel toi de ce prénom : Benjamin. Et sauve le, je t’en supplie, sauve le. Qu’il t’appelle à midi, ou à 3h du matin, réponds, va le chercher, ne le lâche pas, jamais ou c’est lui qui lâchera la vie. Si tu ne le fait pas, tu t’en voudras toute ta vie comme je m’en veux. Et ma fille, notre fille ma Lolo, ne connaitras jamais son parrain.

Garde en mémoire tout ce dont tu es capable et reste fidèle à tes valeurs, même si ce ne sont pas celle de la majorité. Eclate toi, amuse toi, mais ne confie jamais ta carte bancaire, sinon cela nous couteras presque 800euros qu’on aura dans l’os. Ta vie est belle je te le promet, belle comme une arrivée au monde de 2kg9 pour 47cm de tendresse.

Je t’embrasse ma poulette et à bientot

signé: le vieille toi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s