Un atroce sentiment de malaise

Par défaut

Depuis plusieurs mois maintenant, un sentiment de malaise m’envahit quand je vois les regards biaisés qui se pose sur notre duo Mam/Pepette… Je suis, il paraît, trop présente, voire envahissante…Certains disent même depuis mon envie de couche lavable, que je suis régressive. Peut être, et alors?

Il faut garder en tête, que, la crapule et moi, ça va faire trois semaines, qu’on a pas le bigouden en chef avec nous (comme dit renaud « c’est pas l’homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’homme »). Elle est tout ce que j’ai et je suis tout ce qu’elle a. Mais pourquoi juger l’éducation que je donne à ma fille!

Je n’impose à personne de reproduire mon schéma  même si j’aime débattre et argumenter mes opinions, je ne vais pas lyncher une biberonante (bon pour les portes bébé Babybeurk peut être…), alors qu’on me laisse tranquille.

Oui ma fille passe avant moi, bien sure qu’elle passe avant moi, encore heureux! Donc oui d’ici quelques jours je démarrerais mon aventure couches lavables, oui je vais nettoyer des couches toxiques (voire nucléaires…) pourquoi? Pour éviter que les couches jetables (qui coûtent une petite fortune), ne mettent les fesses de la crapule a sang pendant les poussées dentaires. Et au passage, adieu les lingettes, bonjours liniment fait maison.

Pourquoi me reprocher d’être trop à l’écoute de mon enfant, comment peut on être « trop » à l’écoute???

Je tiens à préciser que mon enfant n’est absolument pas « scotché » à moi en permanence comme beaucoup le crois! Elle joue, danse, chante… 

Je ne devrais pas avoir peur de donner mes directives éducatives, mais j’ai encore du mal à m’imposer… Peur d’être regarder comme un OVNI, d’être traiter d’excentrique, car c’est connu, si « on a toujours fait comme ca » c’est forcément la bonne méthode non?

Je ne dit absolument pas que ma méthode est la bonne, mais c’est mon enfant, et je tiens à ce qu’elle soit élever selon mes principes, elle a faim? Et bien qu’elle mange! Elle ne veut pas dormir? Et bien qu’elle joue! Elle est fatiguée? Et bien qu’elle dorme! Rien a faire que ce ne soit pas l’heure où que cela n’arrange pas intel ou bidule! C’est à nous, adulte, de nous adapter à elle…

Pas le contraire…Image

Publicités

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s