mes recettes de « grand mère »

Par défaut

Image

Coucou à tous, si vous me suivez via facebook, vous devez savoir que la Pepette a été malade tous l’hiver… Et l’hiver a été long. Sous antibiotique de novembre à avril autant vous dire que cela n’avait plus aucun effet et que de rhume, elle est passé à bronchite puis asthme pour finir en pneumopathie… Sans solution apporter par les médecins autre que lavage de nez et antibiotique, nous ne savions plus à quel sein, pardon quel saint nous vouer. Puis un jours nous avons consulter, en urgence comme d’habitude, une médecin qui nous a fort surprise.

Après un bref examen, et surtout une lecture attentive de son carnet de santé, elle ne nous dit qu’un seul mot: STOP. Etant donné que ce n’est pas bactériens et qu’il n’y a pas de raison que cela le devienne, elle n’aura pas d’antibiotique. Etant donné que les sirop pour la toux sont interdit au moins de 24 mois, elle n’en aura pas non plus. Elle nous conseil donc quelques remèdes de « grands mères » qui amélioreront son état en moins de 24h!! J’ai donc décider de mettre ici les astuces que l’on m’a donné.

Remède contre la toux:

Prendre un radis noir et le coupé en deux, le creuser et y mettre un morceaux de sucre et un peu d’eau. Attendre que le sucre fonde et que le « sirop » creuse encore le radis noir. Faire boire ce sirop antitussif fait maison!

Encore plus efficace, le baume anti toux. Demander à votre boucher (ou supermarché) de la graisse de mouton. La faire fondre dans une casserole et la tamiser pour enlever les résidus de viande et de cartilage. Puis transvaser dans un bocal en verre (pas en plastique, c’est la bêtise que j’ai fait et ca a fondu et couler partout partout!!!). Ajouter 5 gouttes d’huile essentiel d’eucalyptus pour environ 200g de baume. Laisser refroidir et appliquer généreusement sur le torse et le dos, garder au chaud avec une feuille de journal par exemple). Ca sent un peu le barbecue mais c’est radical.

Sirop contre le mal de gorge

Cela n’empêche pas de tousser mais cela soulage vraiment la douleur.

Faire infuser du thym dans de l’eau très chaude, ajouter un jus de citron et du sucre (pour les adultes du miel est plus efficace). Attendre que cela refroidisse un peu et faire boire.

Pour déboucher le nez

Attention, pour cette astuce je tiens à préciser qu’elle ne convient pas au enfant!!!

Prendre du jus de citron et le couper volume à volume avec de l’eau de mer ou au pire du sérum physiologique. Se mettre le produit dans les narines, attention c’est relativement douloureux d’où le fait que ce ne soit pas recommander au enfant. Et je l’ai tester moi même.

Liniment oleocalcaire pour le change de bébé

Alors la c’est vraiment le plus simple: 50% d’eau de chaux (à acheter en pharmacie) et 50% d’huile d’olive extra vierge (première pression à froid), voir un peu d’huile d’amande douce en complément, mais il faut toujours garder la proportion 50% huile 50% eau de chaux.

Mettre le toux au mixer et attendre que l’émulsion blanchisse et épaississe.

Vous pouvez l’utiliser aussi bien pour nettoyer les fesses de bébé que pour se démaquiller, cela marche aussi super sur les dartes et certains excema!

 

L’huile essentiel de tea three

Pour ma part j’utilise le tea three pour son pouvoir antiseptique, que se soit pour faire mon produit menager pour nettoyer le frigo, desinfecter avec quelques gouttes sur un coton un petit bobo etc…

Mais surtout contre mon acné et celle de mon homme, à nous deux on a fait flancher plus d’un dermato qui ne pouvait plus rien pour nous à part un traitement au effet secondaire plus qu’abominable. Et pourtant la solution était simple: 3 gouttes d’huile essentiel de tea three dilué dans de l’huile d’amande douce, appliquer sur le visage (ou autre!) une fois par jours en évitant les zones sensibles (contours des yeux, bouche…). Chez moi l’effet a été visible en 2 jours et chez mon homme, en 1semaine.

Et dire qu’il y a encore des centaines de recettes que je ne connait pas encore et qui doivent être archi efficace!! Si jamais vous en connaissez certaine qui ont fait leurs preuves n’hésitez surtout pas à m’en faire part!! on m’a par exemple parler de cartilage de limace blanche contre le mal de dent mais c’est assez dur à trouver je n’ai donc pas encore tester!

 

portrait: lettre à celle que j’était à 16ans

Par défaut

J’ai lu aujourd’hui un billet très intéressant sur le blog de « des lego dans mes louboutins (http://deslegosdansmeslouboutin.eklablog.com/), il s’agissait d’écrire à celui ou celle que nous étions à l’age de 16ans, le principe me plait alors je vais me prendre au jeu, au passage vous en apprendrez un peu plus sur moi.

2602_1113769209554_4374287_n

Salut Lolo,

j’espère que tu vas bien et que tes exploits de l’été ne te montent pas à la tête. Tu vois cette confiance en toi que tu as depuis ton anniversaire et cette magnifique soirée avec tes amis, ne la perd pas, ne la perd jamais.

Qui suis je? Je suis celle qui a perdu cette confiance pendant pas mal de temps et qui approche maintenant de la trentaine, que de temps de gâcher…

L’année qui viens de s’écouler pour toi a été la plus belle et certainement la plus marquante de ta scolarité. Je sais, ce que tu retiens la, maintenant, c’est ton coeur brisé, mais laisse le partir. Ma puce, quoi qu’il arrive, vous ne vous échangerez plus un mots durant les 12 années à venir, alors à quoi bon se rendre malade et pour lui. Il sera heureux, et toi aussi, alors laisse. Mais n’oublie jamais, car ce chagrin est ce qui a guider tes choix pendant des années et c’est une bonne chose.

Garde bien les amis que tu as rencontré cette année, chouchoute les, aime les et supporte les, eux ne te lâcheront jamais, ils sont encore la d’ailleurs. Grâce a eux, tu es en vie, tu as rencontré ton bigouden en chef, et la petite fille dont tu as toujours rêvé dors tranquillement dans son lit. N’oublie pas, quoi qu’il arrive, ne refuse jamais une invitation de ton pote de St quay, son anniversaire est décisif dans ta vie. Et en septembre tu rencontreras un ami tellement fidèle que c’est lui qui te conduiras à la maternité. En ce qui concerne ta best, réconcilier vous, et vite, vous aurez besoin l’une de l’autre, elle sera toujours la, elle aussi. Sans oublier celle que tu ne rencontreras que dans un an, et mine de rien vous vous suivrez longtemps et elle te sera de bon conseil pour ta vie, pour ta fille, ton allaitement et le portage, comme quoi le lycée peut regorger de merveille.

La vie est courte et malheureusement tu vas l’apprendre trop vite. Un ami partira trop vite et tu en souffrira beaucoup car tu le connais depuis toujours.

Mais il y a une mort qu’il faut absolument que tu évites, rappel toi de ce prénom : Benjamin. Et sauve le, je t’en supplie, sauve le. Qu’il t’appelle à midi, ou à 3h du matin, réponds, va le chercher, ne le lâche pas, jamais ou c’est lui qui lâchera la vie. Si tu ne le fait pas, tu t’en voudras toute ta vie comme je m’en veux. Et ma fille, notre fille ma Lolo, ne connaitras jamais son parrain.

Garde en mémoire tout ce dont tu es capable et reste fidèle à tes valeurs, même si ce ne sont pas celle de la majorité. Eclate toi, amuse toi, mais ne confie jamais ta carte bancaire, sinon cela nous couteras presque 800euros qu’on aura dans l’os. Ta vie est belle je te le promet, belle comme une arrivée au monde de 2kg9 pour 47cm de tendresse.

Je t’embrasse ma poulette et à bientot

signé: le vieille toi

Prortait chinois de chez Mama’nonyme

Par défaut

A la fin de semaine une blogueuse que je suis régulièrement c’est à dire Mama’nonyme (http://mamanonyme.blogspot.fr/) a lancé un portrait chinois et comme le thème me correspond pas mal voila ma participation!! A mon tour j’attend vos lien pour voire vos réponses!

Si j’étais un conte de Disney, je serai:

La Belle et la bête, j’ai toujours adoré Belle et son comportement tellement rêveuse dans laquelle je me suis toujours reconnue.

Image

Si j’étais un personnage du Seigneurs des Anneaux:

Légolas, agile, intelligent et tellement sexy!!

Image

Si j’étais un couple de Prince/Princesse (tout contes confondus) , je serai:

Ariel et Eric, et oui la mer encore et toujours

Image


Si j’étais un personnage de la série Once upon a time, je serai :

Ruby, se serai le paradis de lui ressembler

Image

Si j’étais un membre de la famille Weasley (Harry Potter) , je serai:

Molly, mère poule, râleuse et attachante

Image


Si j’étais une créature fantastique, je serai:

Un phoenix également comme Mama’nonyme et voila mon phoenix perso en photo (pendant ma grossesse)

Image

Si j’étais une princesse de Contes de fées, je serai:

Gisele dans « il etait une fois »

Image

Si j’étais un des 7 nains, je serai:

Grincheux car c’est le surnom de mon homme

Image

 


Si j’étais un Conte (tous confondus) , je serai:

Simbad le marin

Image


Si j’étais l’une des Reliques de la mort, je serai: 
(Pour info les Reliques sont 3 objets: La baguette (magique) de Sureau est la plus puissante de toute, la pierre de résurrection « ressuscite » les morts, la cape d’invisibilité vous cache de tous regards. Choisissez l’objet qui vous intéresserait le plus!)

La pierre de résurrection, pensée tristounette à mon beau frère

Image

 

Allez, à ton tours envoi moi le lien de tes réponses!

 

 

Alcool Fête et Rock’N’Roll

Par défaut

5190_1172361954336_3772374_n

A première vu, pas grand chose à voire avec la parentalité me direz vous… Et bien si au contraire.

Dans mes « jeunes années », j’ai bien profité: boite de nuit jusqu’à l’épuisement, soirée étudiante bien arrosé (pour ne pas dire noyé). Il y avait des potes dans tout les coins, pas un moment seule à la maison. A cette époque c’était clope/vodka (caramel of course)/pote/musique, et avouons le, c’était bien mais pas tant que ça. Malgré tout je n’ai jamais été à rouler par terre ou a en oublié où j’étais ni mes valeurs, et j’avais 20 piges dépassé.

Puis j’ai rencontré ma moitié, et déjà, la vie sociale a commencer à se corser. Moins disponible, beaucoup moins sexy (jalousie oblige!) et la vie de couple a pris le relais, non sans une certaine nostalgie de notre part. Et puis maintenant je conduit et entre boire et conduire il faut choisir… Et puis les soirées qui dégénèrent dépassé les 3g ça coût vite très chère en mobilier… Donc très peu pour moi.

Et la Pepette est arrivée, toute fraîche, toute belle, toute neuve. Et de alcool fête et rock’n’roll on passe à couche, crise dentaire et bave de bébé. Et la où on croyait naïvement que les amis se réjouiraient de notre bonheur, qu’ils viendraient voire la merveille grandir, qu’ils viendrais manger et rigoler avec nous une fois la petite couché, on se rend compte que nos samedi soire se résume à comater devant Hawaï 5.0.

Non pas qu’on se coupe du monde, bien au contraire on ne demande que cela. Pour l’instant c’est le monde qui se coupe de nous, enfin surtout de moi. Vous comprenez, je suis pas intéressante et surtout je suis chiante car « on peut même pas boire ni fumer ». Naïvement je croyais qu’on venait nous voire, pas uniquement voire notre réserve d’alcool. Et apparemment il n’y a aucune différence entre boire un verre entre ami (ce que j’apprécie énormément) et boire à rouler sous la table. La première option étant apparemment dénué de tout bon sens aux yeux de la populace locale. Et pour la clope, bah  c’est quand même pas compliqué, vous faite comme moi c’est dehors, je choisi de m’intoxiquer, pas d’intoxiquer ma fille.

Ah oui mais j’oubliais que malgré tout ce que l’on peut dire c’est avec l’alcool que la fête est plus folle, c’est tellement mieux de ne plus se souvenir de quoique se soit le lendemain, de se battre, de risquer sa vie et son permis, sans parler du danger pour les pauvres gens qui passent par la par hasard.

Me voilà donc bannis à cause de ce que j’appelle mon bon sens et ma conscience. Parce que « je vais encore faire une réflexion si untel ou intel décide de prendre sa voiture après plus de 2 verre ».

Mon dieu, j’ai beau savoir dans mon coeur que mes raisons sont justifié, je souffre d’être mise à l’écart, d’être celle qu’on ne veut pas invité, mon conjoint oui mais si je pouvais éviter de venir se serait pas mal. Mais biensur on ne me le dit pas en face, on me fait des ronds de jambe et des « ma chérie ». Rejetée sous prétexte que je ne sais pas m’amuser. Et pourtant si vous saviez… Si j’avais confiance qu’une soirée ne partent pas en vrille et que ma fille ne risque rien (ni sur le plan physique que psychologique) alors je pourrais encore vous surprendre tout en étant sobre et tout à fait lucide sur mes actions.

Avant j’avais une vie sociale… Mais ça c’était avant… Maintenant j’ai grandit, et vous??

Ma réponse au reportage M6: « la dictature des bébés »

Par défaut

Image

Cela fait quelques temps que je n’ai rien écrit faute de temps entre la reprise du boulot, la prépa au concours ifsi et ma vie de maman, mais la… Comment dire, c’est M6 qui m’a forcé!

En quelques minutes, le Bigouden en chef m’a vue passer par toutes les couleurs, me rapprochant de plus en plus de la télévision familiale. Remarque j’avais déjà sorti mes crocs en voyant le titre fort et accrocheur « La dictature des bébés ». Après Ayatollah, extrémiste et régressiste, nous voilà appelé kangourou, koala et, au summum, chimpanzés!!! Euh, j’ai rien contre les bananes mais faudrait peut être pas abuser! Sur ceux je répondrais à cette chère Mme Badinter, je vous em***e.

Parlons donc féminité voire féminisme vu que le problème serait, en parti, celui là. Les générations de femme qui nous ont précédés se sont battues pour l’égalité. Et même si il y a encore du boulot, avouons que cette égalité tant voulut, beaucoup l’ont! Et j’en fait parti! J’ai donc choisit de travailler, de ne pas être dépendante financièrement, de n’être l’esclave de personne. Mais j’ai aussi choisi d’être mère, et ce petit être est entièrement dépendant lui au contraire et il est de mon devoir de faire de mon mieux pour son bonheurs et son bien être. Toute les mères sont ainsi faite, maternante ou non!

Pourquoi porter un jugement sur mon manduca et non sur la Super-poussette-combi-cosy de la dame la devant à la caisse? Qu’on se rassure hein la Pepette sait très bien marché malgré le porte bébé, elle a commencer à 10mois, pas mal non pour un « bébé koala » porté contre sa maman?Qu’on me parle pas de retard de motricité!

Une grande question poser dans ce reportage, ou la réponse induite par les journalistes est plus que transparente, et l’intimité dans tout ça? La féminité? Le couple? Qu’on se rassure, si les maternantes ont en générale plusieurs enfants c’est que l’intimité fonctionne. Ne pratiquant pas le cododo pas de souci, mais qu’en est il de la féminité, ne suis je qu »une mère? Si on en crois M6 je dirais que oui! Et pourtant… Je suis toujours une femme, et pas une femme dépressive qui utilise son bébé comme médicament comme le dit M6! Non, je suis une femme épanoui, et pourtant, moi qui n’est jamais été à l’aise dans mon corps, la maternité m’a réconcilié avec mon physique, je me sent plus femme que je ne l’ai jamais été, plus sexy et beaucoup plus désirable! La seule différence, c’est que mes jupes se sont rallongées de quelques centimètres, mais d’après mes amies, j’aurais dût les rallongé depuis une bonne 10aines d’années, il parait que c’était un peu provoque!

Au niveau allaitement, apparemment M6 n’est pas au courant que l’OMS recommande 2ans voire plus (dont 6mois exclusifs), d’après eux, à 1ans la petite n’a plus besoin du lait de sa mère. C’est connu après un an, on ne boit plus de lait, il vaut mieux payer Neslé, au moins on évite les critiques de la société de consommation.

Et je ne parle même pas des couches lavables! Mr Pampers va faire une dépression! M6 nous parle des « lessives supplémentaires », ils n’ont pas l’air d’être au courant d’une grande invention: la machine à laver! Faudrait qu’il essaient je vous jure, c’est Ré-vo-lu-tion-aire!!! Sans déconner, ça prend combien de temps de lancer une machine? Moins de temps que d’aller acheter un paquet de couche c’est sur!

Je voudrais juste revenir sur une phrase hallucinante du reportage qui nous dit que les « adeptes du maternage » « ne sorte pas se promener sans les enfants »… Naaaaaaan! Sans déconner! Ils les enferment pas dans un placard avant de partir? Enfin je veux dire, moi je materne donc en effet chez moi quand on sort on emmène la belette, mais les « non-maternant » aussi non??

Pour conclure, il ne faut pas confondre, maternage et enfant roi, la Pepette est maternée, portée, écoutée et évolue à son propre rythme et je me fou des « à son âge…. ». Mais il y a des règle à respecter et cela se passe à merveille. Encore une fois le montage des journaliste à fait un parfait travail pour nous faire, encore une fois, passé pour des mères presque égoïste, qui éloignent le père et ne peuvent confié leurs enfants à garder sous peine de crise, je vous rassure il n’en est rien!

Allez bonne soirée sur M6 bien sur! Et croise les doigts, mon concours c’est dans 3 jours!!

les médecins et le serment d’hypocrite…

Par défaut

DSC_0904Depuis 5 jours, je vis un véritable ascenseur émotionnel… Jeudi, suite à une longue sieste anormale, j’ai levé ma Pepette avec un bon 39°C. Pas de panique, c’est pas la première fois qu’elle me fait une poussée de fièvre avec les dents. Mais cette fois, malgré le doliprane, la fièvre a continué à monter et la Pepette a continué à hurler… Toute la nuit… Temps de sommeil: 4h. Et une toux atroce qui s’est greffée à la fièvre.

Le vendredi matin, soit vers 8h, elle a 40.7°C, et le doliprane agit à peine 2h. Logiquement, son père et moi on appel « notre super medecin qu’on l’aime trop », et forcément, elle est malade, donc ne consulte pas… En l’espace d’une demi heure, j’ai dût téléphoner à une bonne 15aine de médecin dans les alentours et ils m’ont tous répondu la même chose: « Désolé Madame, aujourd’hui on est complet, venez demain, aujourd’hui priorité à nos patients ». Et si c’était ton gosse connasse!

Après moult appel, et moult coup de gueule, je trouve un médecin prêt a ausculter ma puce. Après avoir passé la matinée dans mes bras à dormir/pleurer/tousser, nous voilà partis vers ce « medecin ». Je lui explique donc que ma puce a mal dormis, qu’elle chauffe, et qu’elle a passé la matiné dans mes bras, de plus, elle tousse. Il la regarde, m’écoute à peine, pour lui un bébé qui pleurs et qui colle maman, c’est normal, d’ailleurs je doit bien être habitué vu que je la porte, il m’a vu arrivé avec le manduca. Et voilà donc sa conclusion, un gros rhume, peut être une grippe donc doliprane/advil et au lit, pas avec moi bien sur, seule, sinon elle ne dormira pas et continuera à chauffer. Merci, Monsieur, on y pensera… Déjà je me dit rien de grave, dans quelques jours ca ira mieux.

Le samedi, il y a du progrès au niveau comportement, elle est déjà plus active, mais la fièvre est toujours là, et elle tousse comme un fumeur de 70ans…

Mais ce soir la c’est repartis de mal en pis… Et le dimanche elle a refusé de s’alimenter et commençait à vomir le peu qu’elle buvait…

Hier, nous sommes donc retourné voire un médecin mais cette fois, MA medecin , qui l’a reçut, sans aucune hésitation, entre deux rendez vous. Elle m’écoute, elle sait que Pepette à toujours fait de très bonne nuit, qu’elle a toujours bien manger et qu’elle ne reste jamais dans mes bras plus de 30 secondes, elle voit donc très bien qu’il y a un vrai problème. Et dès les premières minutes elle me prévient, il va falloir faire une radio, mais elle craint une atteinte pulmonaire, si l’opacité est trop importante à la radio, il faudra l’hospitaliser. Elle me prépare deux ordonnances, une pour l’hypothèse de l’atteinte pulmonaire et une sans.

Et c’est en maman plus que paniqué que je me rend à la radio, où le verdict tombe: pneumopathie assez importante. Mais on évite l’hospitalisation! Nous voila donc sous antibiotiques et nous contrôlerons l’état de ses poumons sous quinzaine.

Je suis en colère, le premier médecin a t il vraiment pris en compte les changements de comportement de Pepette? A t il vraiment pris toutes les précautions pour la santé de ma puce? Pourquoi dans notre monde qui est pourtant surmédicalisé, on laisse l’état d’un bébé empiré jusqu’à la limite de l’hospitalisation?Je me demande franchement si mon chèque n’était pas plus important que ma fille pour lui. Ce n’est malheureusement pas la première fois que personne ne m’écoute quand je dit que ma fille a un problème, après tout je ne suis pas médecin.

Certes, je ne suis pas médecin, je suis JUSTE sa mère

A ce qu’il parait ma fille est un diable

Par défaut

 

Image

Alors… Comment dire clairement à tout ceux qui pense cela… Je vous ZUT du plus profond de mon petit coeur qui pleurs en regardant Bambi..

Clairement, l’opinion des nullipares qui jugent l’éducation que je donne à ma fille, officiellement je m’en tamponne le coquillard, officieusement ça me casse les nouilles. Et même quand cela ne concerne pas des nullipares d’ailleurs.

 

« Ah! Tu monte la voire mais elle viens de se réveiller. Laisse la pleurer ou tu t’en sortiras jamais »

Quand elle ne sieste que 3/4h ou qu’elle se réveille 1h après le coucher du soir, pourquoi je la laisserais pleurer et paniquer pendant 1h, alors que je peux juste monter lui tenir la main et lui expliquer que je suis la mais que maintenant il est temps de dormir. Et la, la grande majorité du temps, elle se rendors. Alors pourquoi je la laisserais hurler, sans compter les effets biologiques sur son petit corps (cortisol, tension, augmentation de température…),juste l’effet sur mon bigouden et moi: elle pleurs, je me crispe (car je souffre physiquement de ses cris!) donc je n’écoute rien, rien d’autre que ses pleurs, par conséquent la tension ambiante augmente… Alors que, si je monte lui parler et la câliner 5 minutes, tout le monde est serein!!

Et pour vous montrer à quel point elle est atroce au coucher, sachez juste, qu’elle a fait ses nuits (12h!) à 3 mois, et que sauf problèmes de quenottes (putes de dents!) le coucher se fait à 95% sans pleurs ni chouinage! Un vrai diable non?

« Dès que tu t’en vas, elle pleurs, franchement s’est pas sain votre relation fusionnel »

J’ai envie de te dire, t’as raison quand elle s’approche je devrais lui botter les fesses comme ça intel ou untel pourra s’en occuper sans moi… C’est qui l’égoïste là?? Personnellement, le sentiment de séparation je connais, le bigouden étant marin, les journées et les nuits seule, je connais, et bah ça va vous paraitre bizarre mais quand il part pour une semaine, et bah moi aussi je pleurs et je me cramponne sans arriver à me résonner. La solitude loin de ceux qu’on aime c’est simple pour personne, ni pour les adultes (qui pourtant peuvent relativiser) alors la Pepette, je comprend qu’elle ne veuille pas que je m’éloigne, qu’est ce qu’elle en sait elle que je vais revenir? Et puis je vais revenir quand? Je suis persuader que 24h sans moi c’est comme moi avec une semaine sans son père…

« Oh la la ma pauvre, tu as fait tout ton ménage avec la Pepette dans le dos, tu doit avoir mal, tu vois que tu deviens son esclave.. »

Petit rappel pour les deux au fond de la classe qui ont pas suivis: avec un porte bébé physiologique adapté, le PORTAGE NE FAIT PAS MAL! Et moi j’ai un super manduca! Et vous avez déjà essayé de passez la serpillère avec une Pepette qui piétine le sol mouillé? hop un grand écart de bébé! et en plus ça laisse des traces, dans le dos au moins je suis tranquille et en plus elle me fait des papouilles dans le cou, elle est pas belle la vie?

Et puis on va remettre les choses dans leur contexte, il y a actuellement 4 putes de pré molaires en train de transformer ses gencives en viande haché, le dolodent et doliprane, ça calme mais c’est pas le miracle, alors elle est ronchon, et je la comprend… Moi quand je suis malade, une main poser sur la tête ou juste un calinou me soulage beaucoup mieux qu’un cachet, et je suppose que c’est pareil pour elle. Et le portage, c’est le moyen pour moi d’effectuer mes corvées tout en la rassurant et en la câlinant. Lui refuser ça, c’est comme quand nous, adultes, on est franchement pas bien, qu’on dit « j’ai mal » et que nos hommes nous répondent: « et qu’est ce que je peux y faire? » Énervant non?

Alors non , je ne suis pas son esclave, je suis sa mère. J’ai choisi d’être sa mère, j’ai donc choisi de mettre de côté ma tranquillité, de me lever la nuit comme j’aimerais qu’on se lève pour moi. Et a ceux qui « se plaignent » qu’elle ne se pause jamais, qu’elle touche à tout, qu’elle n’aime pas qu’on lui dise « va jouer je regarde la télé », juste un petit rappel: il s’agit d’un bébé pas d’une plante verte. Tant qu’on l’occupe, que se soit promenade, jeux, musique, elle ne chouine pas.

Alors un diable? Vraiment?